Accueil (Alcoolisme chronique)

 Médecine 

Accueil  
 
 
Accueil » Médecine » Alcoolisme chronique


 

Alcoolisme chronique

Médecine  Alcoolisme  Alcoologie
18-04-2014

alcoolisme chronique (indicateurs biologiques de l') l.m.p.
biological indicators of chronic alcoholism
Détection d'une alcoolisation individuelle "à risque" qui repose sur le dosage d'enzymes ou d'autres paramètres sanguins.


L'alcoolisme chronique : correspond à la consommation régulière et répétée d'alcool associée à une dépendance physique et psychique. Cette forme est souvent plus difficile à diagnostiquer car les personnes refusent d'admettre leur addiction.

L'alcoolisme chronique .
Diabète sucré .
Certaines maladies du foie.
Les hypothyroïdies .

ALCOOLISME CHRONIQUE
Autres articles : ALCOOL CONSOMMATION EXCESSIVE TESTS... ANGE...
Notre Sélection ...

Alcoolisme chronique
Age (plus de 50 ans)
Diminution du taux de cholestérol LDL dans les situations suivantes :
Utilisation de certains médicaments : ...

Alcoolisme chronique
Dipsomanie
Toxicomanie
(.3) Syndrome de sevrage
(.4) Syndrome de sevrage avec delirium
(.5) Trouble psychotique
(.6) Syndrome amnésique
(.7) Trouble résiduel ou psychotique de survenue tardive ...

L'alcoolisme chronique entraîne une macrocytose par toxicité médullaire directe de l'alcool et par altération du métabolisme des folates par le foie.

L'alcoolisme chronique est depuis toujours un problème majeur de santé publique.

L'alcoolisme chronique, une perte de conscience, une crise d'épilepsie, un épisode de confusion mentale, un état hystérique, une démence, etc.
Certains traitements peuvent aussi provoquer des troubles de la mémoire : ...

Une des complications majeures de l'alcoolisme chronique. Le delirium tremens survient notamment lors du sevrage brutal et accidentel consécutif à un accident, à une maladie aiguë, à une intervention chirurgicale.

Syndrome aigu et grave dû au sevrage brutal d'une personne souffrant d'alcoolisme chronique. Le delirium tremens est consécutif à un sevrage involontaire du fait d'une maladie ou d'une hospitalisation.

De l'alcoolisme chronique ;
Des pathologies infectieuses et/ou inflammataoires chroniques ;
Des situations susceptibles d'entraîner une diminution des apports alimentaires et/ou une augmentation des besoins énergétiques ...

- Son augmentation est retrouvée dans l'alcoolisme chronique, mais aussi dans d'autres hépatopathies (cirrhose, hépatite, obstruction des voies biliaires...), le diabète sucré), l'infarctus du myocarde, les maladies neuro-musculaires, ...

Professeur LEVY : Il ne s'agit pas d'alcoolisme aigu, il s'agit presqu'exclusivement d'alcoolisme chronique - il faut boire beaucoup, ...

Les causes des encéphalopathies sont des intoxications, des troubles métaboliques (carence en vitamine B1, insuffisance hépatique, alcoolisme chronique).

rejet matinal de glaire suite à un alcoolisme chronique
Placébo
médicament qui n'a pas d'effet physiologique mais qui peut avoir une action psychologique ...

Chez certains individus, ces levures déclenchent des lésions. Le stress, la fatigue, une immuno-supression, une maladie de Parkinson, certains cancers, l'alcoolisme chronique ou certains médicaments (neuroleptiques) peuvent entraîner des poussées.

avec congestion céphalique.
-Constipation sans besoin.
-Insomnie suie d'émotions.
-Alcoolisme chronique.
-Toxicomanie aux opiacés.
-Suites opératoires.
-Obnubiliation générales.
-Parésie intestinale.
-Comas.

Par ailleurs, elle est régulièrement retrouvée chez les individus souffrant de la maladie de Parkinson, d'accidents vasculaires cérébraux, d'alcoolisme chronique ou de SIDA; dans ces circonstances, les lésions sont plus sévères et étendues.

Definition Symptomes Repercussions Statistiques Pannes sexuelles Attitude de la partenaire Causes Causes hormonales Plaques d'atherome Insuffisance renale Medicaments Anomalies neurologiques Maladies degeneratives Alcoolisme chronique ...
Diabète ...

Certaines personnes souffrant de troubles obsessionnels compulsifs se mettent à boire pour calmer leur anxiété et diminuer les compulsions. Une proportion de 8 à 15 % d'entre elles souffrirait même d'alcoolisme chronique.

Il existe des causes iatrogènes ou alimentaires dont les plus connues sont la prise excessive de café ou l'alcoolisme chronique, et il existe des causes organiques comme la maladie de Parkinson, ...

Les causes les plus fréquentes sont l'alcoolisme chronique et les hépatites virales chroniques. C'est une maladie fréquente dont l'incidence est probablement sous estimée, car elle peut ne présenter aucun signe à ses débuts.

L'exemple classique d'exogénose est l'alcoolisme chronique qui provoque, outre la dépendance, des pathologies multiples. Synonyme parfois employé : intoxication OH, l'abréviation -OH représentant, en chimie organique, la fonction alcool.

La carence en acide ascorbique est fréquemment retrouvée dans le scorbut chez les enfants en bas âge nourris au lait de vache non supplémenté, exclusivement pendant leur première année. On le retrouve aussi souvent dans l'alcoolisme chronique.

soit d'une accumulation médicamenteuse dans l'organisme avec majoration de leurs effets indésirables et/ou toxiques (par exemple les anticoagulants associés à une prise d'alcool voient leur efficacité diminuer en cas d'alcoolisme chronique et au ...

Voir aussi: Voir aussi: Chronique, Alcoolisme, Maladie, Médicament, Diagnostic

Médecine  Alcoolisme  Alcoologie
18-04-2014

 
RSS Mobile