Accueil (Antispasmodiques)

 Médecine 

Accueil  
 
 
Accueil » Médecine » Antispasmodiques


 

Antispasmodiques

Médecine  Antiseptique  Antisudoral

Antispasmodiques
Affiner votre recherche dans " Antispasmodiques " en sélectionnant un article.
Articles ...


Les médicaments antispasmodiques ne permettent que de diminuer la douleur et pas de traiter la cause. Ils sont donc seulement un palliatif et non un traitement.

Les antispasmodiques à visée digestive luttent contre les douleurs dues aux ballonnements. Certains sont associés à un pansement digestif.

Antispasmodiques
Médicaments employés pour soulager les symptõmes du syndrome du colõn irritable
Anus ...

Antispasmodiques atropiniques (Algo-Buscopan®, Baralgine® Diaspasmyl® ou propyromazine, Dibromuré® d'atropine, Prantal® , Priamide®, Viscéralgine®...) ...

Les antispasmodiques combattent les douleurs abdominales.
Les analgésiques soulagent les légères douleurs abdominales. Privilégier l'acétaminophène (Tylenol®).

- des antispasmodiques mixtes; nombreux produits de synthèse (dihexyvérine, phloroglucinol, propyromazine, tiemonium, etc.),
- les analogues encéphalinergiques qui agissent sur les récepteurs opioïdes, ...

Médicaments antispasmodiques
Extirpation des calculs : dissolution des calculs grâce à certains médicaments ; destruction des calculs par des ondes de choc (calculs biliaires) ...

-Médicaments : antispasmodiques, antalgiques non opiacés, anti-inflammatoires non stéroïdiens.
-Ultrasons : fragmentation des gros calculs à l'aide d'ultrasons à haute fréquence et prise d'un médicament pour dissoudre les fragments.

Les antispasmodiques, par exemple, atténuent les spasmes musculaires qui l'accompagnent parfois. La liste comprend, notamment, la toxine du botulisme en injection (Botox), le tizanidine (Zanaflex) et le diazépam (Valium).

Les antispasmodiques en cas de douleur modifient la motricité de l'estomac et font disparaître les crampes douloureuses.

TRAITEMENT
:
Les antispasmodiques, les antalgiques et les anti-inflammatoires non stéroïdiens (naproxène, acide méfénamique, flurbiprofène - liste non exhaustive) apportent la plupart du temps un soulagement certain.

Il est parfois utile d'avoir recours aux antispasmodiques, en particulier quand il existe des douleurs abdominales.
En cas de diverticulite aiguë, il est nécessaire de rechercher une infection.

Le traitement médical comprendra des antispasmodiques favorisant la vidange salivaire, des Antibiotiques à large spectre afin d'éviter la propagation de l'infection ou la surinfection, des anti-inflammatoires et des analgésiques.

Une diverticulite simple est traitée par un régime riche en fibres, des laxatifs mucilagineux (composé de fibres solubles) et des antispasmodiques.

En cas de cholécystite aiguë, le traitement médical comprend un régime pauvre en graisses, du repos au lit, des antibiotiques et des antispasmodiques.

Il prescrit des antispasmodiques, capables de régulariser les mouvements de l'intestin. Les prokinétiques (Motilium) quant à eux, stimulent l'intestin.

Souvent utilisé en infusion, l'anis vert serait recommandé pour ses propriétés antispasmodiques et carminatives.

Sa place se situe après la mise en condition du patient: héparinothérapie, vasodilatateurs/antispasmodiques, Anti-inflammatoires non stéroidiens, antalgiques/sonde à demeure, rétablissement d'une hémodynamique stable.

Les exercices d'étirement, l'utilisation d'antispasmodiques ou les injections de toxine botulinique dans un contexte de dystonie spastique, permettent de diminuer la spasticité et de faciliter la tâche des aidants, ...

Il va viser à supprimer les douleurs par des antispasmodiques et à régulariser le transit par des médicaments non dangereux : consultez, pas d'automédication ! ...

les antispasmodiques aux spasmes,
les antitussifs à la toux sèche,
les collutoires aux maux de gorge,
les anti-inflammatoires et les corticoïdes diminuent les inflammations,
les diurétiques diminuent le taux de sodium de l'organisme, ...

S'il s'agit d'une incontinence par impériosité neurogène, le médecin pourra prescrire, sur une base temporaire ou permanente, des médicaments pour relaxer la vessie (anticholinergiques et antispasmodiques).

Certaines cholécystites aigues sont traitées par antibiotiques, antispasmodiques et réhydratation. Elles évoluent généralement bien en une semaine. Mais dans tous les cas, une ablation de la vésicule biliaire est indispensable (cholécystectomie).

non stéroïdiens, les antihistaminiques H1, les antispasmodiques anti-cholinergiques peuvent aussi provoquer des effets délétères lors de fortes chaleur.

Ils permettent de soulager les symptõmes (antidouleurs, antispasmodiques) ou de traiter un problème psychique concomitant.

l'huile essentielle de la cannelle de Chine contient aldéhyde cinnamique, tanins et coumarines, tandis que la cannelle de Ceylan est plus riche en eugénol et flavines : les deux variétés de cannelle possèdent des propriétés antispasmodiques, ...

Quel est le traitement de la crise de colique néphrétique ? Pouvez-vous nous expliquer pourquoi il ne faut pas donner des antispasmodiques pour le traitement d'une colique néphrétique ?
Questions/réponses ...

Antidépresseurs, neuroleptiques
Laxatifs utilisés en excès
Anticholinergiques
Anticonvulsants
Diurétiques
Antispasmodiques
Suppléments de fer et de calcium.
Opiacés
Antiparkinsoniens...Liste non exhaustive ...

Médicament qui lutte contre les spasmes. Les antispasmodiques agissent généralement en empêchant la contraction de fibres musculaires présentes dans la paroi de l'intestin ou des voies urinaires.©vidal/eurekasante ...

excès alimentaires et/ou alcooliques ponctuels sont normalement améliorés par une diète hydrique (boire seulement beaucoup d'eau, des potages ou des tisanes) et quelques médicaments en automédication sensée (pansements digestifs, antispasmodiques, ...

Voir aussi: Voir aussi: Traitement, Douleur, Maladie, Médicament, Médicaments

Médecine  Antiseptique  Antisudoral

 
RSS Mobile