Accueil (VIH)

 Médecine 

Accueil  
 
 
Accueil » Médecine » VIH


 

VIH

Médecine  Vieillissement de la peau  Virologie
21-04-2014

VIH / Virus de l'immunodéficience humaine / SIDA / Syndrome d'immunodéficience acquise
Description
Signes et symptõmes
Tests et diagnostic ...


VIH
Le VIH ou virus de l'immunodéficience humaine, c'est-à-dire du sida (syndrome immunodéficitaire acquis).
Thèmes associés à VIH : SIDA , Infectiologie , Sexe ...

VIH-Sida
Qu'est-ce que c'est?
Des médecins ont rédigé pour vous des réponses aux questions que vous vous posez à propos des maladies les plus fréquentes.

VIH
C'est le virus du SIDA . Il en existe au moins deux : HIV 1 et HIV 2. Voir SIDA .
Article précédent ...

VIH-1 et VIH-2
Le sida se manifeste par la perte progressive des défenses immunitaires de l'organisme, qui devient sensible à toutes les infections opportunistes (tuberculose, pneumocytose, herpès virus 8 responsable du sarcome de Kaposi, ...

Foie et VIH (virus du SIDA)
Quelles sont les principales maladies du foie chez les malades infectés par le VIH ?
Quels sont les signes et le traitement des atteintes des voies biliaires au cours de l'infection à VIH ?

Lorsque le VIH, Virus de l'Immunodéficience Humaine pénètre dans l'organisme, il infecte et perturbe l'ensemble du système immunitairesystème immunitaire
Système de défense de l'organisme contre les maladies.

VIH est l'acronyme de Virus de l'Immunodéficience Humaine. Le VIH est un rétrovirus à mutation rapide attaquant le système immunitaire humain, tant celui des hétérosexuels que celui des homosexuels et causant le Sida.

Le VIH se développe et se multiplie à l'intérieur de ces cellules, entraînant leur destruction. La destruction des lymphocytes T CD4 conduit à une détérioration du système immunitaire qui ne peut plus remplir son rõle : lutter contre les infections.

Femmes et VIH, pourquoi sont-elles plus vulnérables ?
Dans le monde, comme en France, près de la moitié des personnes contaminées par le Virus de l'Immunodéficience Humaine (VIH) sont des femmes.

INFECTION A VIH ET SIDA
Définition, Intérêt
Physiopathologie
La phase pré-SIDA
Principales infections opportunistes et néoplasies
Traitement ...

(bum) - Le VIH/sida pourrait bien être maîtrisé grâce à une découverte d’une équipe française.

On distingue le VIH-1 (responsable de l'épidémie mondiale) et le VIH-2 (beaucoup moins répandu que le VIH-1, surtout présent en Afrique de l'Ouest).

Nouveau-nés de mères à sérologie VIH positive
Le dépistage sérologique est systématique durant la grossesse.

SIDA (syndrome d'immuno-déficience acquise) ou VIH
[ Accueil ] [ Autres articles ]
SIDA (syndrome d'immuno-déficience acquise ) ou VIH (virus de l'immuno-déficience humaine) ...

VIRUS DE L'IMMUNODEFICIENCE HUMAINE (VIH)
Que veut dire SIDA ?
Il s'agit d'une abréviation qui signifie : Syndrome de l'Immunodéficience Acquise.

VIH HIV
Définitions de VIH(en anglais HIV):
Abréviation de Virus d'Immunodéficience Humaine ...

VIH
Virus de l’Immunodéficience Humain
VILLOSITES CHORIALES ...

VIH et addiction au poppers
Bonjour, j'ai 28ans, homosexuelle et vih+ (sous thrithérapie) et je prends du poppers à grosse dose à chaque rapport sexuel. Je sais que je suis un peu addict au poppers. Mais à grosse dose et dans...

VIH Virus de l'immunodéficience humaine (Maladie du Sida). Site sur le sida
Villosités intestinales Saillies digitiformes de la muqueuse de l'intestin grêle qui multiplient la surface de contact pour faciliter l'absorption des nutriments.

VIH (infection à) l.f.
HIV infection
Syndrome immunodéficitaire acquis, chronique et mortel malgré les récents progrès thérapeutiques, qui lie plus qu'auparavant sexualité et mort sur un registre traumatique, chez un sujet jeune.

VIH
Virus de l'immunodéficience humaine. Virus responsable de l'infection par le VIH et du sida
Virucide ...

VIH - Syn.:HIV, sida, Virus de l’immunodéficience humaine. Voir Maladie immunitaire.

Le VIH (virus du sida) peut être responsable de méningite lors de la primo-infection.
Le virus des oreillons est moins souvent en cause depuis la généralisation de la vaccination ROR.
Les causes bactériennes de la méningite :
...

VIH
Virus de l'Immunodéficience Humaine
VIM
Volet d'information médicale
Partie médicale de la carte VITALE ...

VIH : comment fonctionnent les traitements ?
Tout savoir sur les virus grippaux
L'incroyable courage de la femme "la plus laide du monde" ...

VIH (diagnostic de l'infection au laboratoire)
Démence du sida
Sida et microsporidie ...

VIH :
Virus de l'Immunodéficience Humaine (en anglais HIV). Première cause de mortalité infectieuse dans le monde. Le sida est une maladie en voie de stabilisation dans les pays industrialisés, en expansion dans la plupart des pays en développement.

VIH : Le virus de l'immunodéficience humaine abrégé en VIH (en anglais HIV pour Human immunodeficiency virus), est le virus causant le Sida, ...

VIH : acronyme de "virus de l'immunodéficience humaine".
Villosité intestinale : repli millimétrique de la muqueuse intestinale.

VIH : virus de l'immunodéficience humaine (agent causal du SIDA).
Virus : parasite intracellulaire constitué d'un acide nucléique enveloppé par des protéines. Le virus détourne la machinerie génétique de la cellule hôte qui reproduit alors le virus.

VIH : acronyme de "virus de l'immunodéficience humaine", responsable du SIDA.
Villosité intestinale : repli millimétrique de la muqueuse intestinale.
Virémique : qualifie un hôte qui abrite un virus.

Le VIH est un micro-organisme infectant les cellules saines, il se propage en créant des copies de lui-même.

Le VIH est un virus responsable de la pandémie de SIDA dont le cycle de vie interfère avec le système immunitaire humain.
Sommaire
1 Histoire ...

Hépatite C/VIH
Criminalisation du non-dévoilement de la séropositivité au VIH
Fonds de dotation national - Bourse de l'Université d'Ottawa
Greffe du foie
Restrictions au voyage aux É.-U. levées
Journée mondiale contre l'hépatite ...

Le SIDA (VIH):
Cette ITS se transmet par le contact avec du sang contaminé, par le sperme ou les sécrétions vaginales lors des relations sexuelles, par le partage de seringues et de mère à enfant lors de l’accouchement.

VATVaccin anti-tétaniqueVBEHVoies biliaires extra-hépatiques VBIHVoies biliaires intra-hépatiques VCIVeine cave inférieure VCSVeine cave supérieure VIHVirus de l'immundéficience humaine VPNValeur prédictive négative ...

VIH : virus de l'immunodéficience humaine (HIV, virus du SIDA)
VLDL : very low density lipoproteins (lipoprotéines de très faible densité)
VM : ventilation mécanique
VPC : ventilation en pression controlé ...

Agent pathogène VIH 12 Réservoir Homme séropositif et malade Source de contamination* - Liquides biologiques : Sang, sécrétions génitales Mode de contamination * E : à partir de (...)
Lire la suite
Madame Marisol Touraine ...

Description du virus : Le VIH a été isolé en 1983 par l'équipe du professeur Luc Montagnier à l' Institut Pasteur.

La prestation de services de gestion des cas médicaux s'effectue généralement pour les personnes ayant des blessures graves, des maladies chroniques, des risques prénataux, des conditions de santé complexes (comme le VIH, ...

Dans ce cas, ce sont les anticorps anti-VIH produits par le patient qui sont recherchés.

Tests rapides d'orientation diagnostique du VIH (Légifrance)
Formulaires médicaux et assurances
Créer une SEL
Déontologie médicale et internet (partie 1)
Déontologie médicale et internet (partie 2)
Peut on refuser de soigner un patient?

VIH est un lentivirus responsable du syndrome d'immunodéficience acquise. Les lésions directement induites par le VIH sont observées dans les organes lymphoïdes et le système nerveux central.

VIH / SIDA
Hyperparathyroidisme
Infections à granulome comme la tuberculose et certaines inféctions fongiques et micro bactériennes
Mtumeur osseuse métastatique
Syndrome des buveurs de lait
Myelome multiple ...

Oui, c'est l'hypothèse la plus probable, le VDRL étant positif du fait de la présence d'anticorps anticardiolipine assez souvent observés au cours de l'infection à VIH
c. Oui, le VDRL détecte en fait la présence d'anticorps anticardiolipine
d.

La présence du chancre mou chez une personne facilite énormément la transmission et l'acquisition du VIH. Il existe d'autres maladies apparentées au chancre mou : les chancres syphilitiques, l'herpès génital ou l'aphtose génitale.

Complication exceptionnelle, mais grave, souvent liée à l'emploi des antidiabétiques appartenant à la famille des biguanides ou de médicaments contre l'infection par le VIH (virus du sida).

Des acronymes - SIDA, VIH
Le SIDA est une maladie mortelle...
Les campagnes d'information...
Les porteurs du VIH, même...
Les baisers ne transmettent...
Les tests sanguins : la séropo...
Les préservatifs toute la vie...
Les préservatifs féminins ...

Certains médicaments comme les anti-VIH, le carbonate de calcium
La diarrhée est une complication fréquente des régimes de chimiothérapie. Certaines associations de ces agents sont liées à des incidences de diarrhées de l'ordre de 50 a 80 %.

Dans le chapitre Description pathologiquePour être transmis d'un sujet à un autre le VIH doit nécessairement être transporté par une cellule qui véhicule les lymphocytes contaminés qu'elle contient.

Si infectées, les personnes atteintes du VIH/SIDA sont plus à risque de développer une tuberculose-maladie (active).

Le bilan minimum devant toute MST est de pratiquer une sérologie VIH, une sérologie de la syphilis et une sérologie de l'hépatite B (sauf si le patient est vacciné contre l'hépatite B).

Globule blanc jouant un rõle majeur dans la réponse immunitaire et cible principale du virus VIH. Sa destruction par le virus du VIH induit une déficience grave de l'immunité, déficience qui à plus ou moins long terme est fatale.
Lymphœdème ...

- l’infection au virus de l’immunodéficience humaine (VIH), qui accroît le risque de voir apparaître des changements précancéreux dans le col qui pourraient se transformer en cancer invasif plus rapidement qu’à l’habitude ...

Asymptomatique à long terme, Vicriviroc, Contestation de la responsabilité du VIH dans le sida, Immunodéficience, Ribonucléase H, Déficit immunitaire combiné sévère lié à l'X, Yu le Grand, Xian de Yu (Hebei), Xian de Yu (Shanxi), Liv Lindeland ...

Seules les analyses ELISA et Western blot ou la mesure du nombre des virus dans le sang (virémie), permettent de confirmer sa présence dans le corps d'une personne malade.
Son abréviation habituelle est "VIH" ou, son équivalent américain "HIV".

Réverse transcriptase (Anglais : transcriptase reverse) Enzyme virale qui permet de transformer une molécule d'ARN en ADN. Cette transcription est obligatoire pour que le génome du virus VIH constitué d'ARN puisse s'intégrer dans le génome de la ...

isoler les dents voisines et protéger la muqueuse des gencives...Dans les milieux lesbiens adeptes du safer sex on en préconise l'usage lors des pratiques oragénitales surtout pendant les règles, dont le sang aggrave le risque de transmission du VIH.

Ils ont pour rõle de défendre l'organisme des agents pathogènes tels les virus, bactéries, parasites et cellules tumorales. Ils sont utilisés dans le traitement de maladies virales (hépatites, virus des papillomes, VIH...), ...

Voir aussi: Voir aussi: Syndrome, Immunitaire, Infarctus, Myocarde, Paludisme

Médecine  Vieillissement de la peau  Virologie
21-04-2014

 
RSS Mobile